blog

Portrait : Said, fondateur de l’agence BrazilEcotrip

Said s’est installé au Brésil il y a quelques années déjà. Aujourd’hui il travaille au sein de son agence Brazilecotrip.

Retour sur son parcours et sa vie au Brésil.

Said

Said

Bonjour Said, peux-tu te présenter en quelques mots, d’où viens-tu ?

Parisien de 47 ans j’ai toujours eu la fièvre des voyages avec un coup de cœur  pour l’Amérique du sud et les Caraïbes, serait-ce mon origine méditerranéenne qui m’a fait de suite m’y sentir comme à la maison ? lol

J’ai fais mon premier voyage à Cuba en 1987 et de suite j’ai eu envie de découvrir le monde, j’ai donc passer ma jeunesse jusqu’à il n y a pas longtemps a voyager.

Je suis arrivé ici pour un stage après avoir fait une reconversion professionnelle, et après 3 mois dans une agence francophone j’ai trouvé des similitudes avec mon boulot précédent ( assistant dans la prod audiovisuelle) car il faut souvent résoudre des problèmes donc être très réactif, j’ai donc décidé de ne pas rentrer en France de suite et de tenter l’aventure.

Coucher de soleil dans les Lençois

Coucher de soleil dans les Lençois

Depuis combien de temps vis-tu au Brésil ? As-tu vu beaucoup de changements depuis ton installation ?

Je suis installé depuis 7 ans à Sáo Luis donc difficile de parler des changements au Brésil en général. Le seul changement notable ce sont les changements de présidents,  on va passer du socialisme à la droite pure et dure. À part ça un changement qui a révolutionné Sao Luis c’est Uber, bizarrement ici il s’est mis à remplacer les transports publics ce qui a vraiment servit à la population.

Dans ma branche c’est plus le fait que maintenant tu as de plus en plus de nouvelles  nationalités qui viennent visiter notre région. Au départ les français étaient à 90% les seuls étrangers qui passaient par São Luis, maintenant de plus en plus d’allemands, d’autrichiens, d’anglais ou de néo-zélandais etc etc… je pense que le parc des Lençois est vraiment devenu un endroit très, très prisé et cela de façon mondiale.

Sao Luis

Sao Luis

Qu’est-ce qui t’a poussé à t’installer à Sao Luis ?

Tout d’abord le climat depuis mon arrivée j’ai plus mis un seul pantalon et passe ma vie en Havaianas. J’ai également aimé la gentillesse des habitants de Sao Luis et surtout que le centre historique où je vis ressemble à un petit village où tout le monde se connaît. Il y a également un sentiment super étrange que l’on retrouve ici c’est cette sensation de vraiment être libre, je n’arrive pas à l’expliquer mais je suis sur que tu comprends ce dont je parle.

Découverte de la nature

Découverte de la nature

Tu es spécialiste de la région Nordeste et plus particulièrement de la route de émotions entre Sao Luis et Fortaleza, tu peux nous parler de cette magnifique destination ?

La route des émotions est le nom donné au fait de pouvoir rejoindre Fortaleza depuis Sao Luis ( ou vice-versa) en traversant 3 États du Brésil chacun avec un écosystème différent. Le Maranhão, le Piaui, entre les Lençois Maranhenses et le Delta de Parnaiba et enfin les plages du Céara avec la plus connue Jericoacoara.
Mais nous sommes également spécialistes sur tout le Brésil : Rio de Janeiro, Salvador de Bahia avec la Chapada ou alors l’île de Boipeba, Iguaçu, le Pantanal et l’Amazonie avec Manaus Belém ou Santarém

Ibis rouges du Delta du Parnaiba

Ibis rouges du Delta du Parnaiba

As-tu des souvenirs particuliers, des anecdotes à nous faire partager ?

Des souvenirs oui j’en ai un qui m’a marqué. Je suis arrivé au Brésil en avril 2012 ce qui coïncide avec le début des préparations des fêtes de Juin et d’un événement qui ne se déroule que dans le Maranhão qui est le Mumba Meu Boi ( légende indigène du Maranhão) et la, surprise, presque 30 jours de fête où tout le monde est habillé en costumes d’indiens et d’indiennes,  plus beaux les uns que les autres,  de toutes les couleurs,  les gens chantent et dansent toutes la nuit et la je me suis dit ce pays c’est pour moi hahaha.

Bumba Meu Boi

Bumba Meu Boi

Quel est ton endroit préféré au Brésil ? et pourquoi ?

Le fait de travailler dans le tourisme permet de visiter pas mal de ville au Brésil. On découvre que chaque état  a ses particularités et une beauté différente, donc difficile de choisir, mais à chaque fois je suis heureux de rentrer à Sáo Luis.

Trek dans Lençois

Trek dans Lençois

As-tu rencontré des difficultés lors de ton installation au Brésil ?

1) Au départ vous êtes le gringo qui ne parle pas la langue donc très limité dans la communication donc moins indépendant.
2) Ensuite vous vous installez et la vous découvrez que le Brésil ce n’est pas l’Europe et que la mentalité se rapproche plus de la mentalité américaine, chose que l’on ne remarque pas tout de suite.
3) Et l’intégration, vous réalisez un jour comme ça que vous faites partie du décor, que les voisins viennent vous voir pour savoir si ça va, vous comprenez les us et coutumes, vous ne vous énervez plus et êtes beaucoup plus patient et là vous comprenez que ça y est vous êtes là pour de bon

Lençois Marenhenses

Lençois Marenhenses

On parle beaucoup d’insécurité, surtout dans les grandes villes, quel est ton retour sur la situation ?

Comme chaque capitale et beaucoup de grandes villes d’Amérique du sud, Sao Luis est une ville dangereuse mais, moins que d’autres villes comme Rio, Sao Paulo, Recife ou Fortaleza. En tous les cas moi en 7 ans je n’ai jamais eu un souci et comme je le dis souvent le jour où il m’arrivera quelque chose je pourrais enfin demander la nationalité brésilienne.

Et pour finir, quels sont les conseils que tu donnerais aux voyageurs voulant découvrir le Brésil ?

Le meilleur conseil :  contactez notre agence  Brazilecotrip ou alors allez sur notre facebook  hahaha

Un désert de toute beauté

Un désert de toute beauté

Si toi aussi tu veux vivre des émotions inoubliables, n’hésite pas à contacter Said et son équipe pour un séjour exceptionnel.